Les Gorges de Galamus.

Situées à la frontière du département de l’Aude et du département des Pyrénées-Orientales, les gorges de Galamus sont localisées sur les communes de Cubières-sur-Cinoble et Saint-Paul-de-Fenouillet dans les Pyrénées-Orientales. Les gorges sont orientés suivant l’axe nord-sud sur une distance de 2 km.

Les gorges se trouvent à 38 km au nord-ouest/ouest de Perpignan et à 7,5 km à l’ouest du château de Peyrepertuse sur la route des châteaux Cathares.

L’Agly ou « rivière des aigles » qui coule au fond des gorges de Galamus est un petit fleuve côtier venue du Pech de Bugarachqui a creusé cette entaille profonde de plusieurs dizaines de mètres dans la roche. Cette même rivière a creusé au sud une cluse, le Fossé de la Fou (à ne pas confondre avec les gorges de la Fou, plus au sud) dans une autre barrière calcaire.

Les gorges sont découpées dans un relief karstique dû à l’action de l’eau souterraine gorgée de gaz carbonique sur des roches calcaires. Les formes originales dues au grottes, avens, gorges, lapiaz ont été rendues plus tourmentées par les plissements provoqués par la formation des Pyrénées. Cet endroit contient une roche géologique rare formée par des sources. Cette roche s’appelle le tuf calcaire.

La rivière Agly est alimentée par de nombreuses sources et résurgences parfois chaudes (27 °C) que l’on trouve tout le long des gorges. Une source abondante (150 L/s) assure la consommation d’eau du village en aval, Saint-Paul-de-Fenouillet.

Les gorges sont géologiquement constituées de calcaires et de dolomies du Jurassique inférieur au Crétacé inférieur (entre -205 et -108 millions d’années). Ces roches ont modelé un relief âpre et tourmenté.

Les gorges de Galamus sont un site naturel classé et protégé qui propose de nombreuses surprises.

Par sa profondeur et la verticalité de ses parois, c’est une des curiosités naturelles les plus remarquables des Pyrénées.

L’ermitage Saint-Antoine de Galamus.

L’ermitage Saint-Antoine de Galamus

Mentionné depuis le xve siècle, l’ermitage et la chapelle aménagés par les moines Franciscains sont situés en contrebas de la route, sur la paroi rocheuse et dans une grotte naturelle de la falaise.

Sans commentaire

Laisser un commentaire